Relais des ONG lors de l’examen des rapports périodiques

Les Organisations Non Gouvernementales (ONG) sont les bienvenues en tant qu'observateurs lors des sessions publiques d’examen des rapports étatiques. Jusqu'à maintenant, l'ordre du jour des réunions précédentes du Comité a toujours inclus une session séparée avec les ONG, lors de laquelle celles-ci ont eu l'opportunité de présenter et de discuter de questions spécifiques avec les membres du Comité. Les représentants des ONG peuvent aussi être invités en tant que fournisseurs de ressources, par exemple pour présenter une étude qui peut être utile au Comité.

Lors de la session d'avril 2006, il a été décidé par le Comité que les ONG seraient entendues pendant une heure lors de la session dédiée à l'examen final d'un rapport afin de pouvoir présenter des informations à jour sur le pays dont le rapport est examiné.

Toutes les personnes qui s’estiment victimes d’une violation de la Convention sur les travailleurs migrants sont donc invités à faire part de leur situation à une ONG nationale ou internationale, qui pourra ensuite relayer ces informations auprès du Comité.

Pays africains parties à la Convention sur les droits des travailleurs migrants et des membres de leur famille

Les Etats africains parties à la Convention au 26 janvier 2010 sont :

Mise jour: 21.02.12 – 16:31