Base fontsize
Larger fontsize
Set contrast

L’Union Africaine

L’Union Africaine (UA) est une organisation intergouvernementale composée de 53 Etats membres (voir ci-dessus), qui a été fondée le 9 juillet 2002 et a succédé à l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA). L’assemblée de l’Union africaine correspond à la réunion semi-annuelle des chefs d’Etat et de gouvernement de ses Etats membres. Le secrétariat de l’UA est dénommé Commission de l’Union Africaine (elle sera renommée en tant qu’Autorité de l’Union Africaine). Elle est basée à Addis-Abeba, Ethiopie, et agit en tant que branche exécutive et administrative de l’UA. Elle doit être distinguée de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples. Les principaux objectifs de l’UA consistent à accélérer l’intégration politique et socio-économique du continent; à encourager et à défendre les positions communes africaines; à réaliser la paix et la sécurité en Afrique; et à promouvoir les institutions démocratiques, la bonne gouvernance et les droits humains.

La Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples, basée à Banjul, Gambie, est une organisation subsidiaire qui rend des comptes à l’Union Africaine. Elle est chargée de promouvoir et de protéger les droits de l’homme et des peuples à travers le continent africain.
Son principal texte juridique de référence est la Charte Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples, qui est entrée en vigueur en 1986. La commission interprète la charte et examine les plaintes individuelles de violations de ladite charte.

La Cour Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples est une cour régionale qui régit la conformité des Etats de l’Union Africaine avec la Charte Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples.

En plus de la Charte Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples, il existe deux textes légaux africains sur les droits spécifiques des femmes africaines et des enfants africains.

 

Au 1er décembre 2009, les Etats membres de l'Union Africaine étaient:

Mise jour: 04.01.10 – 16:07