Relais des ONG lors de l’examen des rapports périodiques

Les ONG jouent un rôle important devant le Comité des disparitions forcées. Elles sont entendues avant la séance d’examen du rapport périodique de chaque pays et elles seront invitées à soumettre des informations écrites.

Les individus victimes de violations des droits reconnus dans la Convention peuvent rapporter leur situation auprès des ONG locales et internationales afin que celles ci relaient ces informations auprès des Etats et du Comité. Tous les Etats parties à la Convention contre les disparitions forcées sont soumis à l’obligation de rendre un rapport périodique.

Pays africains signataires de la Convention contre les disparitions forcées

Plus de 80 Etats ont signé la Convention, les Etats africains suivants l'ont déjà ratifié :

Mise jour: 21.02.12 – 16:32