Base fontsize
Larger fontsize
Set contrast

Le monitoring par le monde universitaire et les ONG 

La plupart des références sur ce site Web sont en rapport avec des organisations gouvernementales et multilatérales qui gèrent les questions des droits humains. Toutefois, le monde universitaire et des organisations non-gouvernementales (ONG) ou des organisations de la société civile (OSC) livrent parfois des aperçus plus détaillés ou différents de la situation des droits humains dans les pays africains. Dans tous les cas, une évaluation prudente s’impose avant toute utilisation d’une information fournie devant le tribunal car les rapports peuvent ne pas être impartiaux.

Du point de vue des éditeurs, les organisations et centres de recherches suivants fournissent des informations à prendre en compte (bien que les opinions exprimées ne correspondent pas nécessairement à celles des éditeurs):

AfricaFiles : www.africafiles.org/humanrights.asp
AfricaFiles est un réseau de volontaires de différents domaines qui s’engagent afin de promouvoir des perspectives africaines et des analyses alternatives pour les droits humains en Afrique. Sur le site Web, ils publient des articles disponibles en téléchargement.

African Human Rights Resource Center : www1.umn.edu/humanrts/africa/
Représentant une partie de la bibliothèque des droits humains du Centre des droits humains à l’Université du Minnesota, ce centre de ressources rassemble une collection de supports relatifs aux droits humains internationaux, avec un accent particulier sur l’Afrique. Malheureusement, les révisions et mises à jour depuis environ 2006 ont été rares.

Amnesty International :  
www.amnesty.org/fr/human-rights/human-rights-by-country ; report2009.amnesty.org/fr/regions/africa
Amnesty International est l’une des ONG internationales les plus connues et les plus renommées dans le domaine des droits humains. Les profils pays sur le site Web d’AI donnent un bon aperçu de la situation actuelle des différents pays. Le rapport annuel d’AI sur les droits humains mérite également d’être lu.

Association for Women’s Rights in Development :
http://awid.org/fre/Enjeux-et-Analyses/Par-Region
AWID, une ONG internationale dotée d’un bureau à Cape Town en Afrique du Sud, concentre son action sur les droits humains des femmes. Ses membres sont des chercheurs, des universitaires, des étudiants, des éducateurs et des praticiens du développement. Sur le site Web, des informations, des thématiques, des analyses et des outils qui concernent les questions des droits humains des femmes, triés par région du monde, sont à disposition.

Centre de Ressources sur les Entreprises et les Droits de l’Homme :
www.business-humanrights.org/Categories/RegionsCountries/Africa
Le centre de ressources est un bureau central d’information mondial, indépendant et non lucratif, qui offre des actualités et des liens vers l’information en rapport avec la responsabilité des entreprises et les questions des droits humains. Il fonctionne dans le cadre d’une collaboration de partenariat avec des sections d’Amnesty International, des éminentes institutions universitaires et le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies chargé de la question des droits de l'homme et des sociétés transnationales et autres entreprises. Le site Web propose également des informations sur presque tous les pays africains.

Centre for Human Rights at the University of Pretoria :
www.chr.up.ac.za ; www.chr.up.ac.za/centre_publications/ahrlj/ahrlj_contents.html 
Le centre est l’une des organisations des droits humains les plus actives en Afrique. Il publie certains des travaux de référence majeurs sur les droits humains africains tels que le « African Human Rights Law Journal », qui est disponible en libre téléchargement sur le site Web. En 2006, le prix de l’UNESCO pour l’éducation aux droits humains, la plus haute récompense en son genre, a été remis au centre pour des projets remarquables. Des documents importants sur les droits humains, triés par pays et par thématique, figurent également sur le site Web.

Child Rights Information Network : www.crin.org/reg/index.asp
Le CRIN (Réseau d'information des droits de l'enfant) est un réseau mondial d’ONG très actif et qui réagit rapidement en proposant sur son site Web des informations détaillées à propos des droits des enfants. Le CRIN possède des bases de données d’organisations de droits des enfants qui opèrent dans chaque pays africain et vous trouverez aussi des rapports textuels complets, des articles triés par pays, mot clé et sujet.

Crowdsourcing Crisis Information : www.ushahidi.com
Ce projet gratuit de code en source libre (open-source) permet à chacun de soumettre des incidents et des informations de crise par des messages texte en utilisant un téléphone mobile (texto SMS), le courriel ou un formulaire Web. «Ushahidi» signifie témoignage en Swahili. L’objectif est de créer une méthode simple pour rassembler des informations du public. Des rapports générés par des utilisateurs associés à des cartes Google permettent de retracer les violations des droits humains. L’accent est mis sur l’Afrique avec des projets actuels au Kenya, en Afrique du Sud et dans la République démocratique du Congo.

Danish Institute for Human Rights :
www.humanrights.dk/international/geographical+regions/africa ; www.humanrightsbusiness.org
L’institut est très actif et a noué des partenariats en Afrique, il a même une stratégie pour l’Afrique de l’Ouest. Le portrait détaillé de certains pays africains, en ce qui concerne la situation des droits humains sur leur territoire, est accessible sur le site Web de l’institut. Le projet Droits Humains et Entreprises (Human Rights and Business) est piloté par une équipe de spécialistes des droits humains axés sur l’entreprise. Le portail de ce projet héberge un outil d’auto-évaluation en ligne pour entreprises dénommé Evaluation de la conformité aux droits humains (Human Rights Compliance Assessment, HRCA) et des rapports Evaluation du risque-pays (Country Risk Assessment) dans le but de fournir aux entreprises des analyses sur les questions sensibles des droits humains dans les pays où elles évoluent.

Fédération internationale des Ligues des droits de l’homme : http://www.fidh.org/-Afrique-  
La « fédération » comprend plus de 150 associations des droits humains du monde entier. Le site Web met en ligne le texte intégral de rapports et dossiers qui traitent de questions relatives aux droits humains africains. Des communiqués de presse sur des violations des droits humains en Afrique et des adresses d’organisations des droits humains sont disponibles sur les sites pays.

Global Rights : www.globalrights.org/site/PageServer
Global Rights est une organisation non-lucrative de défense des droits humains, qui travaille étroitement avec des organisations des droits humains et des activistes locaux en Afrique. Le site Web inclut des résumés des activités et des rapports téléchargeables sur certains pays africains.

Human Rights First : www.humanrightsfirst.org/cah/index.asp
Par le biais de la recherche, de l’analyse et de la défense des droits, Human Rights First agit dans le dessein d’améliorer les réactions des gouvernements face aux atrocités de masse commises contre les civils. Le menu de gauche du site Web («country focus») comporte des liens vers des notes d’information centrées sur les droits humains pour certains Etats africains.

Human Rights Watch : http://www.hrw.org/fr/africa ; www.hrw.org/world-report-2010
Le HRW est l’une des principales ONG des droits humains qui propose sur son site Web des rapports et des publications concernant la situation des droits humains en Afrique. Le rapport mondial couvre de nombreux pays africains et la section Afrique du site Web présente des notations sur d’utiles informations d’actualités (actualités et informations récentes, communiqués de presse, texte intégral de rapports d’enquête sur des pays et questions individuels).

Institute for Human Rights and Development in Africa : www.africaninstitute.org
Le IHRDA est une association panafricaine non-lucrative active dans le domaine des droits humains. Sur son site Web, le IHRDA documente des cas anciens et actuels – aux lesquelles il a participé – ainsi que des décisions de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples avec laquelle elle a un statut d’observateur. L’institut publie et distribue également des informations générales sur le système des droits humains africains.

Union Interafricaine des Droits de l’Homme : http://www.iuhr.org/spip.php
Le UIDH collabore avec environ quarante membres dans différents pays francophones, anglophones, arabophones et lusophones en Afrique. Sur son site Web, le UIDH publie des informations et des rapports pays.

International Centre for the Legal Protection of Human Rights :
www.interights.org/africa-programme/index.htm
L’organisation caritative INTERIGHTS, basée au Royaume Uni, représente un groupe de juristes, d’universitaires et d’activistes des droits humains. INTERIGHTS détient un rôle consultatif auprès de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples et a un programme africain spécifique. Son site Web présente des informations mises à jour et des interprétations des décisions récentes des tribunaux qui appliquent le droit international des droits humains ainsi qu’une base de données.

Commission internationale de juristes : www.icj.org
La CIJ est un réseau d’éminents juristes qui représentent les systèmes juridiques du monde. La CIJ a contribué de manière essentielle à l’établissement du système des droits humains africains depuis les années 1960 et a un rôle consultatif auprès de l’UA. Outre des sections nationales dans plusieurs pays africains, la CIJ est sur le point de mettre en place un bureau régional en Afrique du Sud. Des informations sur les activités du programme et sur l’ambitieux programme régional pour l’Afrique sont dispensées sur son site Web.

International Humanitarian Law Research Initiative : ihl.ihlresearch.org
Elément du « Program on Humanitarian Policy and Conflict Research » à l’Université d’Harvard, l’initiative IHLRI est à la fois un projet de recherche, de politique et d’information. Il existe un service de bibliothèque en ligne sur le site Web – via lequel des recherches peuvent être effectuées par région du monde – qui mérite d’être consulté pour vérifier de nouvelles décisions, informations et rapports/analyses judiciaires.

Le Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme :
http://fr.euromedrights.org/index.php/country_issues/3263.html

Le REMDH est un réseau regroupant plus de 60 organisations, institutions et entités individuelles qui s’occupent des droits humains. Il sert de forum régional pour les ONG des droits humains et agit en tant qu’équipe d’expertise avec le but d’encourager et de protéger les droits humains dans la région. Les pages « Informations par pays » sur le site Web fournissent un bon résumé de la situation actuelle des droits humains dans les pays MENA.

Transparence International : www.transparency.org/policy_research/surveys_indices/cpi
Bien que ne traitant pas directement des droits humains, avec son Indice de perception de la corruption (IPC), Transparence Internationale contribue à une meilleure compréhension de la culture politique et du climat commercial d’un pays puisque l’IPC constitue un indicateur de la confiance en termes de politique et de gouvernance. Sous les « Regional Highlights » (Profils régionaux), l’ONG offre des analyses plus détaillée pour l’Afrique sub-saharienne et la région MENA.

Organisation Mondiale Contre la Torture : http://www.omct.org/index.php?id=VIC&lang=fr  
L’OMCT est une coalition d’ONG internationales qui luttent contre les violations des droits humains, en particulier contre celles liées à la torture. L’organisation offre une « Assistance d’urgence aux victimes » et pourrait par conséquent être un très bon contact pour une aide immédiate. L’OMCT jouit d’un rôle consultatif auprès de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples. Les appels urgents, d’Afrique ou d’ailleurs, sont publiés sur le site Web.

Mise jour: 04.05.10 – 13:56